Savoir-faire

Roulage


Voici une présentation du roulage ou brunissage. Cette opération consiste à durcir en surface tout en  polissant le diamètre et la portée des pivots en horlogerie. Le tour à pivoter classique et le brunissoir donnent de très bons résultats. Nous les employons couramment mais lorsque nous devons rouler une série de 40 pivots avec des tolérances demandées à plus ou moins 2 microns, l’opération manuelle devient plus ardue et rébarbative. Le petit tour à pivoter ci-dessous a été réalisé pour pallier à ce problème de roulage en petites séries. Contrairement aux modèles Pivofix, Rollifit, Horia, etc…, cette petite machine possède une meule en carbure de tungstène travaillant à plat comme sur les modèles industriels genre Strausak. Ainsi, l’appui sur la portée du pivot correspond à une ligne (le point de tangence de la meule) et permet d’éviter les éventuelles rayes de double passage de meule. Deux petits moteurs à variateurs mettent en mouvement l’entraineur et la meule en carbure. Un tour à pivoter Steiner (Horia aujoud’hui) à hauteur de broche réglable a été modifié pour permettre le passage de la meule.

L’appareil de mesure est également fabriqué en interne. Sa faible force de mesure permet de ne pas « marquer » les pivots (pouvant aller jusqu’à 0.07mm pour les plus fins). Un soin particulier est apporté aux touches de mesure. Ces dernières sont rectifiées et polies en place à l’aide d’un saphir plan dépoli.

Merci pour vos idées et commentaires…

 

 

tour à pivoter, steiner, pivofix, strausak, roulage, brunissage, pivotage, variateur horlogerie
Ensemble d’outils nécessaires au roulage ou « brunissage » des pivots. La broche et la meule sont entrainés par des petits moteurs à variateur.

 

tour à pivoter, steiner, pivofix, strausak, roulage, brunissage, pivotage
Machine à rouler réalisée en interne sur la bas d’un tour à pivoter Steiner à hauteur réglable.

 

Outillage horloger, poisson bergeon, toc entraineur, appareil horlogerie
Appareil servant à ouvrir les entraineurs. Chaque « tocs » comporte deux trous et deux serrages différents.

 

entraineur horlogerie, toc acier trempé, axe poli, tige de remontoir
Exemple d’entraineur ou « toc ». Le modèle de droite est fabriqué à partir d’une tige de remontoir (S 0.90 mm), il a l’avantage de ne pas marquer les axes polis.

 

tour à pivoter, Entraineur roulage, Toc horlogerie
Boîte de 54 entraineurs (tocs) de 0.2mm à 1.9mm. Acier rectifié. 3 épaisseurs différentes par dimensions.

 

rectification, saphir dépoli, touches de mesure rectifiées, micronss
Rectification et polissage des touches de mesure à l’aide d’un saphir plan dépoli. Rectitude obtenue de moins d’un micron.

 

etalonnage, étalonnage, jauge cary, parallélisme horlogerie
Étalonnage de l’appareil de mesure à l’aide d’une jauge proche du diamètre de contrôle. Vérification du parallélisme des touches de mesure.

 

tour à pivoter, pivofix, roulage, brunissage, rectification fine
La meule est bien en appui sur la butée micrométrique et non sur la cible du tour à pivoter.

 

tour à pivoter, pivofix, roulage, brunissage, finition horlogères
Pignons mis en place dans la cible du tour à pivoter. Gorge de 0.15 pour roulage à 0.154mm

 

tour à pivoter, pivofix, roulage, brunissage, meule carbure, soleillage, strusak.
La meule en carbure finement soleillée vient en appui sur le pivot de 0.16 mm de diamètre. Cette meule est lubrifiée en permanence par une huile fine.

 

touches sylvac, poli au saphir
Touches de mesures en acier trempé, rectifiées en place sur l’outil puis polies.

 

sylvac, banc de mesure, micromètre horloger, mesure horlogère
Vérification du diamètre du pivot après roulage. Comparateur à faible force de mesure.

 

tour à pivoter, pivofix, roulage, brunissage, polissage des ailes
Pivot terminé après polissage des arrondis et roulage. Face des ailes polie.

 

 

Nous effectuons en interne le roulage et le polissage des bouts de pivots pour différentes manufactures. Les quantités peuvent aller de 1 à 50 pignons ou axes.

Si vous souhaitez réaliser une petite machine similaire, nous vous conseillerons avec plaisir…

 

4 Comments

  • Bonjour, on appelle communément cet outil un TOC ou entraîneur. Bergeon en vend mais la qualité n’est pas idéale (les flancs sont très arrondis). Un ami en a fait fabriquer par électro-érosion. Le set complet va de 0.3mm à 1.9mm, tous les dixièmes de milimètre. De plus pour chaque cote, il y a 3 épaisseurs différentes: 0.3/0.5/0.7 mm. Ces entraîneurs sont en acier trempé. L’avantage de cette méthode de fabrication réside dans le profil des alésages parfaitement perpendiculaires au surfaces. On peut ainsi se servir du TOC comme repère de perpendicularité dans le tour à pivoter. Le mien a l’avantage d’avoir un réglage en hauteur de la poupée. Je vérifie le parallélisme du pivot avec ce réglage en hauteur et en comparant le toc et le plat des cibles. On comprends mieux en regardant la vidéo.
    Donc pour répondre à votre question, il vous faut fabriquer ou faire fabriquer ces entraîneurs…
    Cordialement,
    Luc

  • l’outil qui tient les pignons comme il est appelé et où vous pouvez l’acheter s’il vous plaît

  • Bonjour,

    Si je prends l’exemple d’un pivot de 0.242mm, je laisse une sur-épaisseur de 8 microns soit un pivot tourné à 0.25mm. Le pivot sera trempé à une dureté de 650/700 HW.
    La meule est striée mais ne coupe pas. Une masse d’environ 1 Kg appuie sur le pivot et la meule est constamment huilée. Le diamètre du pivot descend de 8µm et sa surface s’écroui. La dureté en surface est de ce fait très importante. On peut le voir en essayant de rayer le pivot avec un outil en acier trempé et de comparer cette opération avec le tigeron.

    J’espère avoir répondu à votre question.

    Bien cordialement,

    Luc Monnet

  • Bonjour,

    J’aurais aimé connaître une des informations que vous exposiez durant votre vidéo.

    Comment savez vous que votre 
    « roulage » est bon ? Avez vous mesuré la dureté ?
    Le principe de roulage est une forme d’écrouissage dites « trempé à froid ».

    Je suis également rouleur pour un grand groupe mais le fait qu’on me demande dorénavant d’effectue un « écrouissage » au lieu d’un « rectifiage » me fait perturbe fortement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *