Création

Montre artisanale OpenSource


Note : Un site dédié à ce projet est en cours de création à l’adresse suivante : www.spemt.com

L’horlogerie française est aujourd’hui un pâle vestige de ce qu’elle fut depuis l’invention des horloges. Malgré des hauts et des bas au cours des siècles, elle sut toujours fabriquer des garde-temps beaux et fiables, et ainsi enrichir de sa production le patrimoine horloger. Aujourd’hui l’unique occupation, mais ô combien noble!, des horlogers français (à l’exception d’une poignée d’artistes) consiste à restaurer ces chefs d’œuvres du passé, mais plus à en réaliser d’autres, ce qui est une première dans les plus de cinq siècles d’histoire de cette vieille dame qu’est l’horlogerie.

Aussi, les quelques manufactures horlogères produisant encore des montres mécaniques (suisses et allemandes pour la quasi-totalité) cultivent un goût du secret sur les procédés de fabrication et déposent de nombreux brevets, ralentissant par là la saine émulation, la diffusion des savoir-faire et l’intelligence collective.

Enfin (et surtout…) c’est un besoin de créativité, de s’exprimer à travers l’œuvre artistique qu’est la montre, d’y mettre une partie de soi, avec l’épanouissement que ça engendre, qui nous pousse à nous lancer dans quelque chose de nouveau, bien que déjà maintes fois rêvé.

Pour ces raisons et de nombreuses autres, nous nous lançons dans la fabrication d’une montre mécanique fabriquée artisanalement dans l’esprit des logiciels OpenSource : tous les plans, les données techniques et le savoir-faire seront diffusés gratuitement à tou.te.s. Chacun.e sera à même de copier ou de s’inspirer de ce que nous ferons pour y porter des améliorations auxquelles nous n’aurions pas pensé, faisant de cette montre un projet évolutif et dynamique.

Plus concrètement, nous souhaitons fabriquer toutes les pièces de la montre, y compris les roues et les pignons, et si possible l’échappement, parties habituellement récupérées sur d’autres montres, tout en expliquant comment le faire (voir déjà les petites vidéos faites pour le taillage et le roulage de pivot). Cette réalisation exhaustive nous offre plus de liberté (tout en nécessitant plus de travail), et fait de la montre un produit très artisanal.

Ce projet demandant beaucoup de temps (conception, prototypes, communications…) nous sommes à la recherche de moyens pour pouvoir y travailler à plein temps, n’y travaillant pour l’instant que sur notre « temps libre ». Si vous souhaitez nous aider à développer ce projet qui nous tient à cœur, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

12 Comments

  • bonjour
    Félicitation pour vos intentions !
    Non pour polémiquer mais pour cerner le fondement de votre projet je me permet quelques remarques suite à la lecture de cette page. ( e suis taquin)
    Vous oubliez les chinois qui plagient mais produisent de plus en plus de mouvements en améliorant à grand pas la qualité.
    Open source certes mais je vois mal l’amateur fabriquer sa montre et le professionnel capable n’aura probablement pas besoin de se référer à vos plans, vu la somme de realisations existantes depuis les 5 siècles que vous citez.
    Dans tous les cas longue vie à votre projet !

  • Bonjour,
    Comme de nombreux autres j’ai écouté carnets de campagne sur France Inter. Montre open source, en voilà un concept intéressant… Je me passionne (à mon humble niveau de débutant) pour les montres mécaniques.
    Est-ce que l’on peut acheter une montre Luc Monnet ? Où, hormis chez vous en Lozère, peut-on découvrir vos créations ?
    Bravo en tout cas à vous pour votre parcours, vos envies et votre talent.

    Philippe

  • merci pour cette belle idée de partager vos connaissances et pour ce très beau travail.
    moi aussi je vous ai découvert par l’émission radio sur France inter.
    si vous passez par Toulouse, venez voir la très très belle expo permanente de montres et horloges anciennes au musée
    Paul Dupuy.
    bonne suite
    Véronique

  • Amoureux des belles montres sans avoir les moyens d’en posséder une, je suis sensible à votre projet. Si un jour vous organisez des stages, de la formation, je suis partant. De l’Ardèche à la Lozère, il n’y a pas loin. À bientôt peut-être. Et encore bravo

  • Bonjour,

    Amateur de montres mécaniques, j’ai découvert votre projet sur France Inter aujourd’hui.
    Je dois dire que la dénomination ‘montre mécanique en Open sources’ m’a interpellé !!
    Super projet ! Félicitations !
    Bruno

  • J’ai découvert votre activité et votre passion ce midi en écoutant France-Inter. Mon mari adore les montres. Où peut-on découvrir les vôtres, voir les acheter ? C’est merveilleux votre projet. Je vous souhaite bonne continuation et belles réalissations

  • J’ai écouté avec attention votre passage sur les ondes d’Inter, je suis agréablement surpris qu’au fin fond de la France un artiste puisse vivre de sa passion
    Dès que j’aurai l’occasion de passer dans la région je ne manquerai pas de vous rendre visite
    J’ai hâte de voir vos créations
    connaissez vous Bruno Cabanis, il a écrit un très beau livre « Horlogerie française » chez Eyrolles
    Continuez
    un lozérien de souche

  • Bravo pour ce que vous faites; j’adore les mouvements automatiques et les belles montres; merci à France Inter de vous avoir reçu!
    J’ai 17 ans et souhaite me former au métier d’horloger; en attendant de trouver une place en lycée ou chez un maître d’apprentissage, je suis en 2ème année de Bijouterie joaillerie. Moi aussi j’aime créer. Ce doit être passionnant d e travailler avec vous; j’espère que j’en aurai l’occasion!!..

  • bravo pour votre passage à France Inter ce midi !!!
    je suis de Morteau et parler des montres ou de l’univers horloger me touche ….
    je représente une société Italienne qui fabrique des pièces en découpe et gravure chimique
    http://www.fotomeccanica.it
    je me tiens à disposition et bravo encore pour votre parcours atypique

    Bonne journée
    Tictacment Votre
    Joel

    Joel Cuenot
    3 rus de la croix blanche
    25130 Villers le lac
    tel 0381680303 ou 0680846939

  • Bonjour,

    Je découvre, grâce à France Inter, votre projet.
    Utilisateur et promoteur du logiciel open source, amateur de belles montres mécaniques (suisses, allemandes à mouvement ETA, russes…), très intéressé par l’horlogerie, la mécanique de précision, votre démarche comme votre projet m’interpellent !
    Je ne sais pas trop comment vous aider, mais je vais suivre tout ça de près, déjà…
    Bravo en tout cas ! 🙂

    Cordialement,

    Yves

  • Les plans seront disponibles lorsque nous serons sûr que tout fonctionne! Nous en sommes pour l’instant qu’on début de la prototypie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *